Hommage à Samuel Paty: Hugues Aufray raconte comment il a écrit "Adieu, monsieur le professeur"

Magali Rangin
·2 min de lecture
Hugues Aufray, sur scène.  - LIONEL BONAVENTURE - AFP
Hugues Aufray, sur scène. - LIONEL BONAVENTURE - AFP

"Adieu, monsieur le professeur, on ne vous oubliera jamais..." Entonnée en hommage à tant de professeurs sur le départ, sa chanson est devenue un véritable hymne lorsqu'elle a été reprise par la foule venue manifester en mémoire à Samuel Paty, le 19 octobre dernier. Alors que les écoliers et enseignants de France ont rendu hommage ce lundi au professeur assassiné, Hugues Auffray raconte ce lundi au Parisien dans quelles circonstances il a écrit Adieu, Monsieur le professeur.

"J'étais à une fête de fin d'année avec ma fille Charlotte, se souvient ainsi le chanteur âgé de 91 ans. C'était en 1967, elle avait six ans et c'était sa dernière année à l'école maternelle rue La-Fontaine à Paris. Un professeur a prononcé un petit discours sur une estrade pour son départ en retraite. Je me souviens que cet homme qui faisait ses adieux à ses élèves est parti dans l'indifférence générale et ça m'a bouleversé. L'année suivante j'écrivais Adieu monsieur le professeur.

Un tube était né. Et s'il a été chanté de très nombreuses fois, en plus de 50 ans d'existence, repris par exemple par les candidats de la Star Academy en 2004, le morceau voulu par Hugues Aufray comme "une chanson d'amour pour tous les professeurs" a connu un retentissement inédit le 19 octobre dernier, place de la République à Paris.

"Cette chanson-là m'est venue directement à l'esprit"

Un jeune chanteur belge nommé Phorin l'a en effet entonné lors de l'hommage à Samuel Paty professeur d'histoire-géograpghie, assassiné le 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, pour avoir montré à ses élèves des caricatures.

"Cette chanson-là m'est venue directement à l'esprit, quand j'ai entendu ce qui s'était passé avec Samuel Paty, a expliqué Phorin, au micro de Frédéric Pommier sur France Inter.

Il raconte avoir pris sa guitare et commencé à chanter. "J'ai fait les premières notes avec hésitation, avec beaucoup de trac aussi. Au début, je chantais seul, et puis les gens ont repris, petit à petit, de plus en plus, avec moi, et à la fin on chantait tous ensemble et c'était magnifique." Les images ont fait le tour des réseaux sociaux, et la chanson qu'Hugues Aufray interprète à chaque concert depuis 52 ans, est devenu un hymne.

Article original publié sur BFMTV.com