Publicité

Hommage à Robert Badinter : la famille refuse la présence du RN et de LFI

La famille de l'ancien ministre de la Justice Robert Badinter ne souhaite pas la présence d'élus du Rassemblement national ni de La France insoumise à l'hommage national qui sera rendu mercredi, à Paris, au père de l'abolition de la peine de mort.

Ils ne sont pas les bienvenus. La famille de Robert Badinter ne souhaite pas la présence d'élus du Rassemblement national (RN) ni de La France insoumise (LFI) à l'hommage national qui sera rendu mercredi à l'ancien ministre de la Justice, décédé la semaine dernière, a appris l'AFP, mardi 13 février.

L'Élysée a fait connaître ce souhait d'Élisabeth Badinter, la veuve du père de l'abolition de la peine de mort, aux deux partis, selon cette source, confirmant une information du Figaro.

À lire aussiRobert Badinter, une vie marquée par la lutte contre l'antisémitisme

Les responsables parlementaires, quel que soit leur parti, sont invités aux hommages nationaux conformément au protocole.

"Un hommage national dont sont exclus une partie des Français"

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Robert Badinter, une vie marquée par la lutte contre l'antisémitisme
"Figure du siècle", "un juste entre les justes" : pluie d'hommages après le décès de Robert Badinter