En hommage à Pelé, la Fifa va demander à tous ses pays membres de baptiser un stade à son nom

A photograph of Brazilian football legend Pele is displayed on a giant screen prior to the French L1 football match between Olympique de Marseille and Toulouse FC at the Velodrome stadium in Marseille on December 29, 2022. - Football legend Pele died on December 29, 2022 at the age of 82. (Photo by Nicolas TUCAT / AFP)
NICOLAS TUCAT / AFP A photograph of Brazilian football legend Pele is displayed on a giant screen prior to the French L1 football match between Olympique de Marseille and Toulouse FC at the Velodrome stadium in Marseille on December 29, 2022. - Football legend Pele died on December 29, 2022 at the age of 82. (Photo by Nicolas TUCAT / AFP)

Le « Roi » Pelé est décédé à l’âge de 82 ans. Ses funérailles se dérouleront au Brésil mardi 3 janvier.

SPORT - Un hommage mondial pour un homme qui a marqué la planète football. La Fifa va demander à tous ses pays-membres de baptiser un stade au nom de Pelé, a annoncé ce lundi 2 janvier son président Gianni Infantino, présent à Santos, dans le sud-est du Brésil, pour la veillée funèbre du légendaire footballeur.

Gianni Infantino est venu au Brésil pour rendre hommage à celui que beaucoup considèrent comme le plus grand joueur de tous les temps, dans le stade Vila Belmiro du Santos FC, où le « Roi » a débuté sa carrière. « Nous allons demander à tous les pays du monde de baptiser un de leurs stades au nom de Pelé », a déclaré le président de la Fifa aux journalistes.

Aux côtés d’autres dirigeants du football, il a été l’un des premiers lundi matin à se recueillir près du cercueil de Pelé, qui a été exposé au centre de la pelouse du stade où le Brésilien a écrit une partie de sa légende. « Nous sommes remplis de tristesse. Pelé est éternel, c’est une icône mondiale du football », a-t-il ajouté.

Drapeaux en berne et hommage national

Au siège de la Fifa à Genève, les drapeaux de tous les pays avaient été mis en berne vendredi 30 décembre, au lendemain du décès du triple champion du monde, qui luttait depuis plus d’un an contre un cancer du côlon.

Plusieurs centaines de personnes affluaient ce lundi au stade du Santos FC pour la veillée funèbre ouverte au public, qui prendra fin mardi à 10 heures (14 heures en France). Au centre du terrain, sous un grand auvent avec des chaises pour prendre le temps de se recueillir, est exposé le cercueil ouvert où repose celui que beaucoup considèrent comme le plus grand footballeur de l’histoire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les tribunes sont parées d’immenses banderoles en mémoire de la star décédée le 29 décembre à l’âge de 82 ans, avec pour inscriptions « Vive le roi » ou « Pelé éternel ». La majorité des personnes étaient habillées du maillot rayé noir et blanc du club de Santos sous lequel Pelé a inscrit 1 091 buts en 1 116 matchs et remporté six titres de champion, deux coupes Libertadores et deux coupes intercontinentales dans les années 1960.

Une procession parcourra mardi les rues de Santos, avant l’enterrement, réservé à la famille.

VIDÉO- Football - Mort de Pelé : Infantino veut un stade Pelé dans chaque pays