Hommage à Jeanne d'Arc : Jean-Marie Le Pen soutient sa fille, une "fille de France"

France 2

À peine arrivé place des Pyramides à Paris en ce 1er mai, Jean-Marie Le Pen attaque Emmanuel Macron sur ses déplacements successifs à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) et au mémorial de la Shoah. "Macron fait la tournée des cimetières, c'est un mauvais présage pour lui", a ironisé le fondateur du Front national.

Jean-Marie Le Pen monte ensuite à la tribune, se recueille devant son héroïne Jeanne d'Arc, avant d'appeler à voter pour sa fille.

Un héritage dont Marine Le Pen prend ses distances

"C'est une fille de France, ce n'est pas Jeanne d'Arc, mais elle accepte la même mission", a déclaré le fondateur du Front national. Mais l'époque des grands rassemblements du 1er mai est loin. Ce matin, ils n'étaient que quelques centaines pour l'écouter. Dans la foule, reste l'extrême droite dure comme Le Parti de la France, fondé par d'anciens frontistes opposés à la ligne de Marine Le Pen. Un héritage avec lequel Marine Le Pen prend ses distances.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Le Paris de la nature
Policiers blessés en marge du défilé du 1er-Mai à Paris : "On a affaire à des groupuscules extrémistes qui ne pensent qu'à attaquer les uniformes"
1er mai : les syndicats protestent en ordre dispersé
Brin de muguet du 1er mai : une tradition incontournable
1er mai : violents affrontements en marge d'un défilé

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages