Hollande rend hommage à Emmanuelli, "mélange de certitude en granit et de tendresse en argile"

franceinfo

Il a pris la parole en dernier. François Hollande a rendu hommage à

Henri Emmanuelli, lors de ses obsèques, samedi 25 mars après-midi, à Mont-de-Marsan (Landes). Le chef de l'Etat a salué la mémoire à cette figure du socialisme : ancien député des Landes, devenu par la suite secrétaire d'Etat, président de l'Assemblée nationale et premier secrétaire du Parti socialiste.

Un homme qui "voulait une société plus juste", un homme "parti à l'abordage pour dénoncer les puissants, pour moquer les Parisiens, pour secouer les timorés, mais aussi pour séduire les récalcitrants", a déclaré le président de la République. Un "combattant", un "alliage fait d'acier trempé et de larmes sincères, un mélange de certitude en granit et de tendresse en argile".

La famille socialiste (presque) au grand complet

Le président de la République a ensuite retracé le parcours politique du Landais en expliquant qu'il était "dogmatique parfois, pragmatique toujours". "Il préférait faire peur que pitié et pratiquait l'énervement avec talent et la colère avec méthode", a ajouté François Hollande qui a évoqué également les "convictions fortes" de cet "européen", "profondément républicain".

Une grande partie de la famille socialiste était présente à l'espace François-Mitterrand de Mont-de-Marsan. Au pied du cercueil d'Henri Emmanuelli, 287 roses rouges ont été déposées, une rose pour chaque député socialiste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Carnet de campagne : l'actualité des candidats à la présidentielle
Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron poursuit sa campagne en outre-mer
Europe : son avenir suspendu aux résultats des prochaines élections ?
"Cabinet noir à l'Élysée" : François Fillon veut demander l'ouverture d'une enquête
François Fillon : accueilli sous des jets d'oeufs au Pays basque

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages