Pour Hollande, Mélenchon "a des facilités qui tombent dans le simplisme"

Le président de la République reproche au candidat de la France insoumise ses positions sur les questions internationales et sa méthode de campagne.

Dans un extrait d’un reportage de C Politique diffusé ce dimanche, François Hollande s’en est pris à la campagne de Jean-Luc Mélenchon. Interrogé sur ce qui différencie selon lui Marine Le Pen et le candidat de la France insoumise, le président commence par estimer que les deux prétendants à sa succession ne représentent "pas la même chose". De la cheffe du FN, voici ce qu’il dit:

"Jean-Marie Le Pen, le père de Marine Le Pen, je me suis opposé à lui lorsqu’il était au deuxième tour. Parce que c’était un candidat qui mettait en cause les valeurs de la République. Ça n’a pas changé dans cette famille. Et je continuerai de le faire et de le dire."

"La gauche qui permet de gouverner"

Mais il ne défend pas pour autant la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Bien au contraire. "Il ne représente pas la gauche que je considère comme celle qui permet de gouverner", commente-t-il. Avant de reprocher au fondateur du Parti de gauche "des facilités qui quelquefois tombent dans le simplisme".

Et François Hollande de développer, dans une attaque en règle contre les propositions de Jean-Luc Mélenchon sur la politique étrangère:

"On ne peut pas dire qu’il n’y a pas de responsabilités dans les massacres chimiques en Syrie, on ne peut pas considérer que Poutine peut faire n’importe quoi, on ne peut pas sortir de l’Otan sans que ça ait des conséquences, on ne peut pas mettre en...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages