Hogan (UE) se demande si Londres veut vraiment un accord

HOGAN (UE) SE DEMANDE SI LONDRES VEUT VRAIMENT UN ACCORD

DUBLIN (Reuters) - Rien n'indique que le gouvernement britannique ait réellement l'intention de s'entendre avec l'Union européenne sur le cadre de leurs futures relations commerciales et il semble qu'il soit décidé à imputer un éventuel échec des discussions à la crise du coronavirus, a estimé jeudi le commissaire européen au Commerce.

"Malgré l'urgence et l'énormité du défi que représentent les négociations, je crains que nous ne progressions que très lentement (...) Rien n'indique vraiment que nos amis britanniques abordent les discussions avec l'intention d'aboutir. J'espère me tromper, mais je ne le pense pas", a déclaré Phil Hogan à la radiotélévision irlandaise (RTE).

"Je pense que les responsables politiques et le gouvernement du Royaume-Uni ont décidé que le COVID serait tenu responsable de tous les échecs du Brexit et j'ai le sentiment qu'ils ne veulent pas que les négociations durent jusqu'en 2021, parce qu'ils peuvent effectivement tout imputer au COVID", a-t-il ajouté.


(Padraic Halpin et Conor Humphries, version française Jean-Philippe Lefief)