Hitler, Mussolini, Goebbels : les terribles figures de l'histoire détournées dans les photomontages satiriques de Marinus

Odile Morain

L'entre-deux-guerres raconté en photomontages par Marinus, un photographe danois qui détourne le visage de ceux qui font "tourner" le monde. Il dénonce à coup d'images truquées la montée des fascismes en Europe. Publiées dans le journal Marianne, ses photos satiriques sont aujourd'hui présentées au musée de la résistance et de la déportation de l'Isère à Grenoble jusqu'au 21 octobre 2019.


Marinus et les dictatures européennes

Dans le viseur de Marinus, les plus grands dictateurs qui imposeront leur pouvoir tortionnaire lors de la seconde guerre mondiale. Hitler, Mussolini, Goebbels, mais aussi Franco, ils passent tous sous la lame des ciseaux de Marinus Jacob Kjelgaard. Entre 1932 et 1940, les photomontages de Marinus entendent dénoncer la montée des fascismes européens. Cette photo d'Adolf Hitler pointant le casque prussien sur le globe parle d'elle-même. "C'est un élément qui a traumatisé la France, cette image est sensée parler de manière très simple à tous les Français et agir comme un électrochoc et leur expliquer que le régime nazi commence à dominer la terre entière", analyse Justine Decool, coordinatrice de l'exposition.

Artistiques et journalistiques, ces montages témoignent d'une géopolitique trouble et complexe. Daladier, Churchill ou encore Roosevelt (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi