Histoire : la lutte sur le plateau du Larzac fête ses 50 ans

Le plateau du Larzac (Aveyron) est un vaste plateau de landes et de cailloux. C’est une terre pauvre mais paisible. Il est difficile d’imaginer qu’ici, il y a tout juste cinquante ans, les paysans se sont levés pour défendre leurs terres menacées d’expropriation par l’armée qui voulait agrandir le camp militaire du Larzac. Ils étaient appuyés par des dizaines de milliers de militants de tous les horizons. La solidarité et le sens du collectif La lutte pacifique a duré dix ans. L’État a capitulé et les paysans sont restés. Alain est l’un des 103 paysans qui, en 1971, ont refusé de se laisser exproprier. Aujourd’hui à la retraite, c’est sa fille qui a repris la bergerie. Après 50 ans, Alain sort son tracteur comme neuf. La lutte ne l’a pas abîmée, bien au contraire. La solidarité et le sens du collectif sont des valeurs qui ont traversé les années.