Une histoire de la (cyber)violence

·1 min de lecture
Les discours haineux omniprésents sur les réseaux sociaux quittent-ils aujourd'hui le Web pour déferler dans le monde réel ?
Les discours haineux omniprésents sur les réseaux sociaux quittent-ils aujourd'hui le Web pour déferler dans le monde réel ?

La gifle infligée à Emmanuel Macron, le 8 juin dernier, trouve-t-elle sa source dans la violence croissante que nous observons sur la Toile mondiale ? Les discours haineux omniprésents sur les réseaux sociaux quittent-ils aujourd'hui le Web pour déferler dans le monde réel ? Ces questions sont à l'origine de l'ouvrage* que publie l'historien Marc Knobel.

Le Point : Votre livre tombe à point nommé. Pour qui veut comprendre la montée de la violence dont nous sommes témoins, il offre en effet des clés de compréhension et dresse surtout une chronologie des faits?

Professeur d'histoire-géographie, Marc Knobel, 61 ans, a fait de la lutte contre "la haine de l'autre"... le combat de toute sa vie. © DRMarc Knobel : Oui. Cela fait quarante ans que j'observe, comme tout le monde, un basculement de la société. La violence a toujours existé, mais on voit bien que, depuis trois décennies, les choses n'ont fait qu'empirer. Or, cela coïncide avec l'apparition d'Internet. J'ai voulu saisir le sujet en adoptant une démarche d'historien et je propose à mes lecteurs de remonter le temps pour comprendre comment les choses se sont passées.

Partons du présent. Plusieurs études en la matière ont été réalisées en 2020. L'Institute for Strategic Dialogue a notamment publié l'an dernier une « cartographie de la haine en ligne ». Ses conclusions sont sidérantes. Que vous inspirent-elles ?

Ce rapport présente les résultats d'un projet de recherche d'envergure qui visait à appréhender [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles