Pasteur : la course contre la montre pour se faire vacciner à Paris contre la rage au XIXe siècle

C’est en 1885 que Louis Pasteur découvre le vaccin contre la rage. À l’époque, toute personne mordue par un animal enragé n’avait que ce sérum pour espérer guérir. Pour l’obtenir, il fallait rejoindre Paris en moins de dix jours, avant que la maladie ne se déclare. Certains ont ainsi voyagé en train depuis la Russie, en bateau à vapeur depuis New York ou Tunis. Ce fut le cas de "monsieur David", vacciné contre la rage quand il était enfant, après avoir été mordu par un chat dans les rues de Tunis. Une épopée suivie par toute l'Amérique Surtout, la presse américaine va relayer l’histoire de quatre garçons Américains, venus de Newark. "Ils avaient été mordus par un chien, et c’était assez extraordinaire parce que le journal New York Herald avait lancé une souscription pour financer le voyage", raconte Annick Perrot, conservatrice honoraire du musée Pasteur. L’épopée est alors suivie par toute l’Amérique et contribuera à faire connaître les travaux de Pasteur.