Histoire : il y a 60 ans, le paquebot France était mis à l'eau à Saint-Nazaire par le Général de Gaulle

ll y a 60 ans, le 11 mai 1960, le paquebot Le France était mis à l’eau à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et baptisé par le Général de Gaulle et sa femme Yvonne. Retour en images sur cet événement qui rassemble alors près de 100 000 curieux venus saluer ce fleuron de l'industrie française. Ambassadeur de la France Avec ses 315 mètres de long, Le France est alors le plus grand paquebot du monde. Un condensé du savoir-faire industriel de la France d'après-guerre salué par le général de Gaulle en personne.Le paquebot France est lancé il a épousé la mer Le Général de Gaulle Saint-Nazaire, 11 mai 1960Le bateau doit être l'ambassadeur de la France dans le monde. "C'est vraiment l'idée de renaître et de faire partir un nouveau navire très ambitieux, c'est aussi le symbole de la reprise de la France, c'est pour cela que le Général de Gaulle est là et son épouse va être la marraine du navire", explique Tiphaine Yvon, responsable du Pôle patrimoine Saint-Nazaire.Le 8 février 1962, le paquebot arrive à New York. Il a été conçu pour être capable de traverser l’Atlantique depuis le Havre en seulement cinq jours, tout en promettant un séjour de luxe aux passagers. Fleuron de l'industrie des chantiers navals de Saint-Nazaire Durant quarante ans, le paquebot France a accueilli ses passagers comme des rois. Le prestigieux bâtiment transporte des personnalités du showbiz et des milliardaires du monde entier. Le navire compte à son actif 377 traversées jusqu'en 1974.

La construction débute en 1957 aux chantiers de Saint-Nazaire. Des milliers d'ouvriers façonnent plus de 60 000 tonnes d'acier. Les ingénieurs font preuve d'innovation et imaginent ce navire avec ces deux cheminées noires et rouges à ailerons. Ils conçoivent le paquebot le plus rapide pour traverser l'Atlantique. A redécouvrir dans un musée de Saint-Nazaire Avec le choc pétrolier et la concurrence de l'avion, les années 1970 signent la fin du paquebot de luxe très gourmand en carburant. En 1974, il cesse de circuler. Il est alors désarmé puis racheté. Durant sa deuxième vie, Le France devenu le Norway naviguera jusqu'en 2003. Le Nomandie, Le Liberté ou Le France : tous ces paquebots transatlantiques sont à découvrir dans l'espace Escal'Atlantique installé dans la base sous-marine de Saint-Nazaire. Un musée qui propose aux visiteurs de voyager dans l'univers des paquebots de légende, grâce à 200 objets de collection. A travers des dispositifs multimédias, es jeux, le public découvre la vie à bord d'un navire ou encore le rôle de l’équipage. En raison de l'épidémie de Covid-19, ces espaces sont actuellement fermés au public mais proposent de nombreux jeux interactifs à faire à la maison.