"His Dark Materials : À la Croisée des Mondes" : que vaut la série adaptée de la trilogie de Philip Pullman ?

franceinfo Culture

Douze ans après la précédente adaptation de la saga littéraire de Philip Pullman, qui avait fait un flop au box-office, c'est au tour de la BBC et d'HBO de se lancer dans le pari risqué d'adapter À la Croisée des Mondes, avec l'auteur comme producteur exécutif. Le scénario est quant à lui signé Jack Thorne, à qui l'on doit la pièce de théâtre Harry Potter et l'Enfant maudit.

En France, deux épisodes de la série de fantasy sont déjà disponibles sur la plateforme OCS. Que vaut vraiment His Dark Materials ?

Au plus près des livres

Lyra Belacqua, orpheline, a été élevée pendant douze ans au Jordan College d'Oxford. Pour échapper à l'ennui, elle fait les quatre-cent coups avec son meilleur ami Roger, cuisinier, et se rêve exploratrice. Depuis son plus jeune âge, elle traîne une obsession : celle de partir à la découverte du Nord avec son oncle, Lord Asriel, qu'elle admire malgré la distance qu'il met entre eux. Mais dans un Oxford faussement sécurisant contrôlé par le Magisterium (l'Église catholique), des enfants et leurs daemons (la représentation animale de leur âme, séparée de leur corps) se font enlever, et le quotidien de Lyra est bouleversé.


Dès le premier épisode, le cadre est posé : la série se veut aussi proche des livres que possible et se cantonne, sauf rares (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi