Hippisme : Une Sérénade et la double danse d'Eric Raffin

Halim Bouakkaz
Vincennes, le 7 décembre. Après avoir remporté le quinté au sulky d'UNE SERENADE, Eric Raffin a doublé la mise en selle sur COCO DE ROCHA

Le professionnel vendéen a brillé lors de la réunion à Vincennes. Du côté de Pau, deux jockeys ont également réalisé un doublé.


Incontournable à l’attelé et au monté, Eric Raffin s’est mis en évidence dans les deux spécialités ce jeudi à Vincennes. Au sulky, il a mené UNE SERENADE au succès en drivant la pensionnaire de Serge Peltier de main de maître. Alors que beaucoup auraient perdu leurs nerfs en tentant de contrer le favori DAY OR NIGHT IN peu avant le dernier tournant, le Vendéen a préféré préserver sa partenaire et ainsi ménager son excellente pointe de vitesse final. Bien lui en a pris, puisque UNE SERENADE n’a laissé aucune chance à ses rivaux dans les deux cents derniers mètres.

Même s’il est décroché dans la course à l’Etrier d’Or (41 victoires en 2017 contre 60 pour Yoann Lebourgeois, actuel leader du classement), Eric Raffin ne s’est ensuite pas privé d’obtenir un succès sous la selle avec COCO DE ROCHA, lui aussi facile vainqueur et visiblement encore en retard de gains.

Du côté des sauteurs…

Forthing a retrouvé Pau mais pas la victoire

Auteur du doublé Grand Prix de Pau et Grande Course de Haies l’an passé, FORTHING a dû s’avouer vaincu hier dans le Béarn. Certes, le pensionnaire de Guy Cherel n’a pas été des plus chanceux dans le dernier tournant, mais il n’a pas donné son coup de reins habituel dans le Prix Comte de Saint-Cricq, première rampe de lancement vers la Grande Course de Haies de Pau. Plus petite valeur au départ, APERO BLEU en a profité. Monté en confiance par James Reveley, il s’est montré courageux pour conserver le meilleur sur AL BUCQ, autre concurrent habitué des lieux, et le susnommé FORTHING.

Eric Raffin, à Vincennes, n’est pas le seul à avoir réussi un doublé en cette journée, puisque c’est également le cas du jockey anglais, déjà vainqueur un plus tôt en selle sur LOU BUCK’S. Les deux plus grands cavaliers par la taille ont donc brillé, puisque Jonathan Plouganou a lui aussi franchi le poteau en tête à deux (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Quinté à Vincennes : Une Sérénade en solo
Hippisme : Le jour de Day or Night In
Clara Sautonne retrouve Paris
Quinté à Vincennes : Daisy Team s'impose sûrement
Mort de Johnny Hallyday : Le chagrin du monde des courses hippiques

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages