Hippisme : Aéro King en mode patron

Kevin Romain
Hippisme : Aéro King en mode patron

L'hippodrome de Mauquenchy (Seine-Maritime) était le cadre de la 13e et dernière étape provinciale du Grand National du Trot. Récent lauréat d'un quinté à Vincennes, AERO KING a sûrement doublé la mise.


«Je n’ai pas de mots pour décrire cette victoire.» Virginie Lecroq ne cache pas une certaine émotion après la victoire de son représentant, AERO KING, dans la 13e étape du Grand National du Trot, à Mauquenchy. «C’est la deuxième fois qu’il me fait pleurer», renchérit la professionnelle. Après son succès dans un quinté à Vincennes, AERO KING enchaîne donc un deuxième succès de rang et pas des moindres. «En tant qu’entraîneur, c’est certainement la plus belle victoire de ma carrière, assure Virginie. Il y a une dimension affective avec ce cheval, car c’est ma mère qui l’a élevé.»

« J’étais sûre qu’il allait s’imposer »

Pourtant, le parcours de son pensionnaire n’a pas été idéal. «Il a été contré par APRION dans la première partie du parcours, explique-t-elle. Ensuite, il a pu retrouver un dos, ce qui lui a permis de reprendre son souffle. Dans le dernier tournant, lorsque je l’ai vu prendre l’avantage, j’étais sûre qu’il allait s’imposer.» Une intuition qui s’est révélée exacte. Avec ce succès, AERO KING devra rendre 25 mètres dans la finale, qui aura lieu le 3 décembre, à Vincennes. «Je ne pense pas y participer, déplore Virginie. Je n’ai pas encore fait son programme, mais ses limites sont inconnues en ce moment. Il va sûrement alterner attelé et monté durant l’hiver.»

VANDERLOV, dauphin surprise

A l’arrivée de ce quinté, un seul cheval a réussi à rendre 25 mètres. Il s’agit de VIOLINE MOUROTAISE (5e). Finalement, VANDERLOV a créé la surprise en se classant deuxième, à la plus grande joie d’Aymeric Thomas. «J’étais venu pour prendre une cinquième place au mieux. Je ne peux être que content. Je ne sais pas si nous participerons à la Finale mais, vu sa performance du jour, je vais peut-être me laisser tenter.»

 

VIOLINE MOUROTAISE gagne un rang au (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Hippisme : Classic Way nous doit une revanche
Jamais deux sans trois
Quinté à Chantilly : Time's Arrow à l'heure au rendez-vous
Hippisme : 2018 déjà dans les esprits
Hippisme : Le Bakchich nouveau est arrivé

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages