Hinault, Virenque, Ocaña... Ces cyclistes qui ont fait vibrer Nicolas Sarkozy

·1 min de lecture

Passionné de cyclisme depuis son enfance, Nicolas Sarkozy est encore aujourd'hui un fervent amateur des courses de vélo, et plus particulièrement du Tour de France. Une passion qu'il a acceptée d'évoquer au micro de Charles Villeneuve, dans le premier numéro des Grands entretiens d'Europe 1. Dressant la liste de ses coureurs préférés, il confesse notamment une préférence pour Bernard Hinault, "sans doute le plus grand champion cycliste français de tous les temps".

"J'ai adoré Luis Ocaña, l'adversaire d'Eddy Merckx", confie Nicolas Sarkozy. L'Espagnol, vainqueur du tour 1973, avait été le principal concurrent du "Cannibale" sur l'édition 1971, jusqu'à sa chute dans le col de Menté, qui l'avait contraint à l'abandon alors qu'il portait le maillot jaune. "C'était un drame", se souvient l'ex-président. 

Malgré la disgrâce de Lance Armstrong, déchu de ses sept titres sur le Tour pour dopage, Nicolas Sarkozy n'a jamais caché son admiration pour le coureur américain, et notamment pour son retour au plus haut niveau après sa maladie. "Quand il est revenu de l'enfer, c'est-à-dire de son cancer, ça m'a absolument épaté", se souvient-il. 

Richard Virenque, "un grimpeur magnifique" 

Du côté des champions tricolores, Nicolas Sarkozy estime que Bernard Hinault et ses cinq Tours de France "est sans doute le plus grand champion cycliste français de tous les temps". Plus encore que l'immense Jacques Anquetil ? "Pour moi, oui", répond l'invité d'Europe 1. "C'était quand même une époque où la co...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles