Himalaya : Un alpiniste français décède en pleine ascension du mont Makalu

disparition - L’alpiniste Johnny Saliba, âgé de 60 ans, a trouvé la mort alors qu’il gravissait le Makalu, le cinquième plus haut sommet du monde, à plus de 8.000 m d’altitude

Il faisait partie d’une équipe française qui escaladait ce sommet culminant à 8.485 mètres. Un alpiniste français est mort sur le Makalu, cinquième plus haute montagne du monde située dans l’Himalaya au Népal, ont annoncé mardi les organisateurs de l’expédition.

Johnny Saliba, âgé de 60 ans, « faisait route vers le sommet mais, comme il présentait des symptômes du mal de l’altitude, son guide l’a fait descendre. Puis il est mort », dimanche à 8.120 m d’altitude, a déclaré Bodha Raj Bhandari, organisateur de l’expédition chez Snowy Horizon Treks and Expedition. Tous sont rentrés sains et saufs au camp de base.

La famille de Johnny Saliba a été informée de son décès, a ajouté Bodha Raj Bhandari précisant que l’on s’efforçait de récupérer son corps.

Un mort déjà la semaine passée

Il s’agit du deuxième décès de la saison d’alpinisme après celui de Lakpa Tenji Sherpa, un guide népalais de 53 ans, mort la semaine dernière en redescendant du Makalu dont il avait atteint le sommet.

Le Népal a délivré 59 permis à des grimpeurs étrangers pour le Makalu et des dizaines d’entre eux ont déjà pu atteindre son sommet. Des centaines d’alpinistes affluent au Népal, qui abrite huit des 14 plus hauts sommets du monde, pour gravir ces sommets (...) Lire la suite sur 20minutes