Hillary Clinton : prête à se retirer de la vie politique ?

Hillary Clinton ne briguera sans doute pas la tête des Etats-Unis ! La femme de Bill Clinton a déclaré, dans un entretien accordé à la chaine américaine " ABC ", qu'elle ne pensait " vraiment pas " se présenter à l'élection présidentielle de 2016, indique " Europe 1.fr ".

" J'ai atteint, comme vous le savez, les plus hauts niveaux d'activités en Amérique et maintenant à l'international. Je pensais simplement que le temps était venu de partir, peut-être pour lire, écrire, m'exprimer et enseigner ", a déclaré la femme de 65 ans. En 2008, elle avait perdu lors des primaires démocrates face à Barack Obama, l'actuel président des États-Unis.Fin de carrière ?La secrétaire d'Etat quittera ses fonctions en janvier prochain, au moment de l'investiture officielle de Barack Obama. " Je ne suis pas vraiment disposée à rester plus longtemps ", avait-elle avoué au " Washington Post ". Et pourtant, les propositions fusent. Le " New York Times " révélait le 3 décembre que Michael Bloomberg, maire de la ville de New York, souhaitait qu'Hillary Clinton se présente aux municipales de 2013 afin de lui succéder.

" Il cherche quelqu'un à qui il pourrait confier les rênes en toute sérénité ", avait affirmé Hank Sheinkopf, un politicien new-yorkais ayant travaillé sur la dernière campagne de Michael Bloomberg, au quotidien américain. Mais la démocrate, pourtant au sommet de sa popularité outre-Atlantique, aurait décliné l'offre. L'heure de la retraite politique aurait-elle sonné ?

Retrouvez cet article sur elle.fr

Hillary Clinton, secrétaire d'Etat
Hillary Clinton pose un lapin à Angelina Jolie
Chelsea Clinton : maxi-noces en catimini
Hillary Clinton : ses faux SMS font le buzz

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.