Hillary Clinton : Mal coiffée, elle accepte la critique avec le sourire

Hillary Clinton le sait, ses multiples tentatives de coiffures n'ont pas convaincu la planète mode. Mais elle s'en moque, et répond avec humour aux questions d'une journaliste américaine.

L'interview était sérieuse. Très sérieuse même, sur ABC, mercredi dernier. Hillary Clinton a parlé de politique internationale, a répondu à la question que se posent tous les journalistes politiques -se présentera-t-elle à la succession d 'Obama en 2016- : «J'ai dit que je ne crois pas que ce serait quelque chose que je ferai à nouveau».

Mais à la fin de l'interview, Barbara Walters, l'une des stars locales du journalisme politique, a posé l'autre question: qu'est-il arrivé à ses cheveux? Bien sûr, l'action d'Hillary Clinton à l'étranger est plus important que son look, mais comme la journaliste, nous voulons une réponse. Retenus par un simple peigne, ramenés en couette, flottant sur les épaules, l'épouse de l'ancien président Bill Clinton n'a visiblement pas trouvé son coiffeur.

«Au bout d'un moment, c'était devenu un vrai poids pour moi de trouver un coiffeur dans des villes où je ne pouvais même pas communiquer en anglais. Alors je me suis dit: ça suffit, essayons de faire aussi simple que possible». On comprend mieux son problème, surtout que l'ex-First Lady se refuse à voyager avec son propre coiffeur et qu'elle se fait seule son brushing. Ce qui est tout à son honneur, particulièrement en temps de crise. Une note de frais de coiffeur personnel passerait auprès de l'opinion.

« Mes cheveux sont plus longs qu'autrefois et ça, c'est moi qui l'ai voulu. Je ne voyage pas avec un coiffeur ou avec quelqu'un qui s'occupe de moi et je ne suis pas très compétente en la matière. J'ai fini par me résoudre à ce qui est évident pour tout un chacun : il était plus simple de ma laisser pousser les cheveux de façon à pouvoir les tirer en arrière ou de pouvoir mettre les bigoudis».

L'épouse de l'ancien président Bill (...)

Lire la suite sur gala.fr

Hillary Clinton : Mal coiffée, elle accepte la critique avec le sourire
Hillary Clinton perd sa maman, Dorothy
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.