Heurts à Beyrouth au Liban : "C'est une malédiction qui ne s'arrête pas"

Une manifestation organisée par le Hezbollah et ses alliés contre le juge chargé de l'enquête sur l'explosion au port de Beyrouth a dégénéré jeudi 14 octobre, faisant au moins cinq morts et des dizaines de blessés. L'enquête du juge Bitar est en train de polariser la société libanaise.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles