Heures supplémentaires : la CPME veut réactiver la suppression des cotisations patronales

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La suggestion intervient après un an et demi de crise sanitaire ayant mis à mal de nombreuses petites et moyennes entreprises. La Confédération des PME (CPME) "propose de réactiver la suppression des charges patronales sur les heures supplémentaires". à la veille d'une rencontre de son président François Asselin avec le Premier ministre, Jean Castex, prévue jeudi 2 septembre.

Une telle mesure permettrait selon la CPME de "concilier à la fois le besoin de main d'œuvre des entreprises et la volonté de voir progresser le pouvoir d'achat", selon un communiqué de l'organisation patronale.

Les heures supplémentaires avaient été exonérées de cotisations patronales entre 2007 et 2012, sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Cette exonération avait ensuite été supprimée, sauf pour les entreprises de moins de 20 salariés.

>> A lire aussi - Avec le télétravail, les heures supplémentaires explosent !

La CPME, qui se réjouit "des bonnes perspectives économiques globales", estime par ailleurs que "l'augmentation de salaires doit rester de la responsabilité de chaque entreprise dans le cadre des négociations menées par branches professionnelles".

François Asselin sera reçu le 2 septembre à 19H00 par Jean Castex, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, et la ministre du Travail, Élisabeth Borne, qui reçoivent du 1 au 3 septembre les dirigeants des principales fédérations patronales et syndicales pour des entretiens bilatéraux.

Ces entretiens permettront selon Matignon de "balayer l'actualité". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des salariés de Moët et Chandon en grève pour obtenir la "prime Macron"
La Sécu pourrait rembourser jusqu’à 20 séances de psychothérapie
Allocation de rentrée scolaire : après la polémique Blanquer, la droite réclame une loi anti-détournements
L'ouragan Ida risque d’être la pire catastrophe météo de l'Histoire, avertit l’ONU
Covid-19 : deux nouvelles mesures pour faciliter la vaccination des plus âgés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles