Une heure de tranquillité (TF1 séries films) Patrice Leconte : "Christian Clavier est une locomotive du rire !"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Christian Clavier interprète Michel Leproux, un homme passionné de jazz, qui ne parvient pas à être au calme pour écouter un vieux disque. L’acteur avoue : "C’est un peu moi…"

Patrice Leconte : Ce personnage, harcelé, successivement ou en même temps, par son fils, son voisin, sa femme de ménage, c’est Christian, mais c’est aussi vous et moi ! On a tous eu envie de se poser un jour dans un canapé, histoire de prendre du temps pour nous. Mais nous sommes tous prisonniers du tourbillon de nos vies, une fuite en avant où l’on finit par s’oublier.

Votre film est l’adaptation d’une pièce de Florian Zeller, qui a également cosigné le scénario. Avez-vous beaucoup modifié la version théâtrale ?

Non, très peu, le texte est proche de celui de Florian Zeller. Le changement a plutôt eu lieu du côté des décors. Dans la pièce de théâtre, Fabrice Luchini, qui campait le héros, se trouvait dans un salon. Pour le film, j’ai fait aménager en studio un grand appartement, avec une cuisine et une salle de bains : autant de pièces où l’on peut multiplier les gags, comme les fuites d’eau.

Carole Bouquet incarne Nathalie Leproux, la femme de Michel. Est-il vrai que Carole et Christian, deux grands acteurs qui n’avaient encore jamais travaillé ensemble, se seraient entendus à merveille sur ce tournage ?

C’est exact. Carole a découvert la « locomotive Clavier », un artiste phénoménal, bourré d’énergie. En dehors des scènes, il conti... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles