Hérault : un homme arrêté pour avoir jeté un chiot contre un mur

·2 min de lecture
Le petit chien a été sauvé par l'intervention des policiers

Dans un état d'ébriété avancée, l'individu a été placé en garde à vue. La SPA a déposé plainte pour acte de cruauté envers un animal.

L'alerte lancée par une adolescente de 13 ans a sans doute sauvé la vie du pauvre animal. Ce mercredi 21 avril, la police est intervenue vers 23h dans un quartier du nord-ouest de Montpellier (Hérault), après avoir reçu un appel au sujet d'un homme en train de violenter un chiot, comme le rapporte le Midi Libre.

Alarmée par les hurlements de douleur du petit canidé, la jeune fille a en effet vu ce dernier se faire violemment projeter contre un mur par l'individu en question. Elle a ensuite prévenu sa mère, qui a contacté les forces de l'ordre. Arrivés sur place, les agents ont trouvé un chiot gravement blessé et un homme dans un état d'ébriété avancée.

Le chiot avait "des éléments solides dans le ventre, probablement des cailloux"

Immédiatement interpellé par les policiers, le tortionnaire a ensuite été embarqué par ces derniers. Les mesures effectuées au commissariat ont révélé un taux d'alcool à 2,40 g/L de sang, ce qui a logiquement valu à l'individu de passer la nuit en cellule de dégrisement. Il pourrait faire l'objet de poursuites pénales, puisque la Société protectrice des animaux (SPA), qui a par ailleurs pris en charge le petit chien, a porté plainte pour acte de cruauté envers un animal.

"Particulièrement mal en point" au moment où les secours l'avait récupéré, le jeune animal, âgé de trois mois, a été admis dans une clinique vétérinaire, où des contusions pulmonaires lui ont été diagnostiquées. Si ses jours ne sont désormais plus en danger, les médecins qui l'ont examiné ont eu la désagréable surprise de constater que le chiot avait "des éléments solides dans le ventre, probablement des cailloux".

Ce contenu peut également vous intéresser :