Hérault : une femme poignarde son mari violent de plusieurs coups de couteau

·2 min de lecture
Un mari violent poignardé par sa compagne à Montpellier (Photo : LOIC VENANCE/AFP via Getty Images)
Un mari violent poignardé par sa compagne à Montpellier (Photo : LOIC VENANCE/AFP via Getty Images)

Une femme âgée de 33 ans a passé le week-end en garde à vue à Montpellier après avoir asséné plusieurs coups de couteau à son mari. Sorti de l’hôpital dimanche, ce dernier a à son tour été placé en garde à vue ce lundi suite au témoignage de sa compagne.

Elle dit avoir voulu se protéger elle-même, mais aussi ses quatre enfants. À Montpellier, une jeune femme âgée de 33 ans a passé de longues heures en garde à vue entre samedi matin et dimanche après-midi, après avoir poignardé son conjoint d’une “dizaine de coups de couteau”, rapporte le Midi Libre.

Les faits se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi dans un quartier du nord-ouest de la préfecture de l’Hérault. Après avoir porté les coups de couteau, la trentenaire a elle-même appelé le Samu.

Plusieurs mains courantes déposées contre le mari

Rapidement interpellée, la jeune femme, en état d’ébriété, a ensuite expliqué à la police avoir “réagi au comportement violent de son conjoint envers elle, mais aussi ses quatre enfants âgés de 1 an à 4 ans dont des jumeaux”.

Un témoignage corroboré par plusieurs mains courantes précédemment déposées par l’intéressée à l’encontre de son mari. La plupart de ces signalements avaient été effectués dans une autre région, où vivait auparavant le couple.

Suites judiciaires en perspective

À l’issue de sa garde à vue, la jeune femme a été libérée et fera l’objet d’une expertise psychiatrique, tandis que ses enfants ont été placés dans une structure d’accueil. De son côté, le mari avait été hospitalisé dès vendredi pour soigner ses blessures, notamment au thorax.

Aucun organe vital n’a été touché, cependant, et l’homme âgé de 35 ans a pu sortir de l’hôpital dimanche. Ce lundi, il a à son tour été placé en garde à vue “pour répondre des violences exercées sur sa famille”, précise le Midi Libre. Le parquet de Montpellier a annoncé qu’il allait se saisir de cette affaire, qui devrait donc avoir des suites judiciaires.

Ce contenu peut également vous intéresser :