Henri Lopes : « Il faut labourer les eaux tumultueuses de l'Afrique »

Propos recueillis par Valérie Marin La Meslée et Malick Diawara
·1 min de lecture
« Les combats actuels contre le racisme ne tournent pas le dos à l'universalisme », dit Henri Lopes, homme politique et écrivain, né en 1937, qui a été présents dans de grands moments de l'histoire du continent africain. 
« Les combats actuels contre le racisme ne tournent pas le dos à l'universalisme », dit Henri Lopes, homme politique et écrivain, né en 1937, qui a été présents dans de grands moments de l'histoire du continent africain.

Incontournable des lettres africaines, entré en littérature avec Tribaliques, Grand Prix littéraire d'Afrique noire en 1972, installé par son incontournable et magistral roman Le Pleurer-Rire (Présence africaine, 1982), auteur dont il faut lire aussi bien Une enfant de Poto-Poto que Le Méridionnal publié chez Gallimard, Continents noirs, Henri Lopes, qui est né en 1937 à Léopoldville, a grandi à Brazzaville. Celui qui fut, pour le Congo, Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et ambassadeur à l'Unesco, a quitté ses fonctions politiques pour élire « domicile dans la contrée paradisiaque » de l'écriture à plein temps.

En attendant son prochain roman, et dans la foulée de son autobiographie Il est déjà demain (JC Lattès, 2018), Henri Lopes revient dans cet entretien sur quarante ans d'indépendance : de Gaulle et Brazzaville, la colonisation, le racisme, l'universalisme, se montrant sur ce dernier sujet présent là où on ne l'attend pas forcément, et inversement sur d'autres. En réflexions sur le passé, regards sur le présent et le futur, de quoi conclure une année anniversaire des indépendances africaines dont l'écrivain, le politique et l'homme tout court demeurent un témoin essentiel.

Lire aussi Pascal Blanchard : « Pouvoir entendre toutes les mémoires pour avoir une histoire »

Le Point Afrique : Des célébrations ont eu récemment lieu au Congo autour du souvenir du général de Gaulle. Comment la place de l'Afrique-Équatoriale française dans la consol [...] Lire la suite