Heetch hors service

Libération.fr

Le jugement est tombé jeudi dans le procès de l’application de transport urbain entre particuliers Heetch. Et il est particulièrement salé pour les deux jeunes dirigeants de cette start-up très prisée des noctambules. Alors que la société accusait un déficit de 88 154 euros en 2014, elle va devoir verser 441 000 euros en réparation du préjudice moral causé à des chauffeurs de taxis. Résultat, l’application a été mise hors service et ses clients peuvent manifester leur solidarité sur generationheetch.com en attendant un rassemblement samedi à Paris.



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Affaire Troadec : après le Finistère, la piste passe par Saint-Nazaire
Sous-effectif et burn-out : police secours appelle à l’aide dans l’Hérault
Les arrangements «inacceptables» de Lafarge en Syrie
Disparition Claudine Maugendre, bonne fée du photojournalisme
La vie de Marwa est-elle encore une vie ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages