Le Havre: un homme placé en garde à vue après une opération anti-drogue

Police (illustration) - AFP
Police (illustration) - AFP

Un homme a été placé en garde à vue après une opération anti-drogue au Havre (Seine-Maritime) au cours de laquelle des policiers ont tiré à plusieurs reprises sur des trafiquants qui ont pris la fuite, selon une information obtenue de sources concordantes.

Sur une vidéo et des photos partagées sur les réseaux sociaux, on voit des hommes en civil tirer sur un véhicule qui les bouscule en prenant la fuite près d'un camion bleu ouvert, au pied duquel des sacs blancs en tas sont abandonnés.

"Ce matin, à la sortie de la zone portuaire du Havre, des individus ont pris la fuite à l'arrivée de policiers alors qu'ils transféraient le chargement d'un camion à bord d'un autre véhicule", a indiqué le parquet de Lille. "Les malfaiteurs ont manqué de renverser une fonctionnaire, de sorte que les policiers ont dû faire usage de leurs armes de service. Aucun blessé n'est à déplorer", a ajouté le parquet.

Plusieurs sacs de drogue saisis

Selon une source policière, la police judiciaire du Havre surveillait un camion qu'elle soupçonnait de contenir de la drogue "lorsqu'un utilitaire est venu pour essayer de récupérer cette marchandise".

"Les policiers sont intervenus et le véhicule a foncé sur eux. Ils ont ouvert le feu pour leur sécurité. Environ une dizaine de coups de feu ont été tirés. Le véhicule a pu s'enfuir mais il a été intercepté peu de temps après avec une personne à l'intérieur. Elle a été placée en garde à vue. Plusieurs sacs de drogue ont été saisis, à priori de la cocaïne", a ajouté cette même source.

Une autre source policière a précisé que la personne interpellée était un homme. La Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Lille s'est saisie de cette enquête.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles