La Havane, cité coloniale restée intacte, fête son 500e anniversaire

franceinfo Culture avec agences

Parée de ses plus beaux atours après des mois de chantiers, La Havane, capitale dont l'air figé dans le temps séduit chaque année des millions de touristes, célèbre vendredi 15 et samedi 16 novembre ses 500 ans.

Le Malecón, célèbre boulevard de bord de mer longé de bâtiments coloniaux colorés, sera l'une des principales scènes des festivités, avec des concerts et un spectacle de 16 000 feux d'artifice vendredi à minuit, après le tir de 21 salves de canon.

Avant cela, à 21h00 (2h00 GMT samedi), aura lieu la traditionnelle cérémonie qui consiste, à chaque date-anniversaire de la ville, à tourner trois fois autour d'un arbre, le ceiba (fromager), en formulant le même nombre de voeux. Chaque année, une foule d'habitants respectent ce rituel censé porter chance.

Une messe et un conseil municipal sous un fromager le 16 novembre 1519

Le 16 novembre 1519, c'est à l'ombre d'un fromager qu'avaient été organisés la première messe et le premier conseil municipal de San Cristobal de La Havane. Pour les spécialistes, c'est l'acte fondateur de cette cité de 2,1 millions d'habitants, créée par des colons espagnols, l'île étant ensuite restée dans le giron de Madrid jusqu'en 1898. Le roi d'Espagne Felipe VI est venu en début de semaine lancer les célébrations.

La cérémonie sera présidée par l'historien officiel de La Havane, Eusebio Leal, considéré comme le "sauveur" de la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi