Hauts-de-Seine : la course contre la montre est engagée après la découverte d'un cas du variant britannique à Bagneux

À Bagneux, dans les Hauts-de-Seine, une animatrice scolaire a été contaminée au variant britannique du coronavirus. Elle est employée dans deux établissements différents. Testée pendant les vacances de Noël, elle n'a pas retravaillé depuis. Ce qui n'empêche pas les parents d'élèves d'être inquiets. "Normalement, quand une situation comme cela arrive, ils devraient fermer l'école, parce que c'est grave pour les enfants", confie l'un d'eux. "Le Covid, en temps normal, ce n'est déjà pas simple, mais là, se dire que c'est la variante, ce n'est pas très rassurant", s'inquiète une autre mère de famille. Vaste opération de dépistage Plusieurs collègues de l'animatrice ont été testés positifs au coronavirus. Mais on ignore pour l'instant s'il s'agit du variant ou du virus classique. Face au risque de propagation, la mairie va organiser une opération de dépistage samedi 9, dimanche 10 et lundi 11 janvier. "L'essentiel, c'est de faire de la prévention des habitants et donc des tests", indique Marie-Hélène Amiable, maire (PCF) de Bagneux.