Hauts-de-France: Xavier Bertand accuse le RN d'être "contre les éoliennes seulement au moment des élections"

·3 min de lecture
Le président sortant de la région Hauts-de-France et le candidat Sébastien Chenu (RN) sur le plateau du débat de l'entre-deux-tours - BFMTV
Le président sortant de la région Hauts-de-France et le candidat Sébastien Chenu (RN) sur le plateau du débat de l'entre-deux-tours - BFMTV

Les éoliennes sont-elles à bannir en France? Les trois candidats encore en lice pour le second tour des régionales dans les Hauts-de-France ont longuement débattu à ce sujet, ce jeudi soir, lors du débat d'entre-deux tours organisé par BFMTV, BFM Grand Lille et BFM Grand Littoral. Une thématique importante pour les Hauts-de-France, car même si l'implantation de ces équipements ne relève pas de la compétence régionale, les Hauts-de-France sont la région de France qui compte le plus d'implantations d'éoliennes.

Xavier Bertrand (DVD/LR/UDI) et Sébastien Chenu (RN) se sont tous les deux positionnés contre la présence des éoliennes dans le paysage français. Le premier affirmant que "les gens en ont marre de voir défigurer des paysages, d’être encerclés par les éoliennes, qu’on ne leur demande pas leur avis et que les promoteurs viennent en proposant de prendre des terres et d'installer ces mâts".

Il a accusé le parti de Marine Le Pen d'être "contre les éoliennes seulement au moment des élections." Et d'appuyer son propos en affirmant qu'Hénin-Beaumont, une commune RN, avait "vendu des terrains à un promoteur éolien en toute connaissance de cause".

En parallèle, le président sortant de la région a annoncé le lancement d'un compte Twitter intitulé "Eolien FN", qui a pour but "de dénoncer le double discours des élus du Front national (l'ancien nom du RN, ndlr) sur les éoliennes", selon sa description.

Un "moratoire sur l'éolien"

Sébastien Chenu a quant à lui assuré que les élus de son parti sont "évidemment contre les éoliennes". "Il n'y a pas une éolienne a Hénin-Beaumont", a rétorqué le candidat RN. Il a par ailleurs annoncé vouloir mettre en place un "moratoire sur l'éolien" et assuré vouloir "se battre contre ce que Xavier Bertrand a laissé faire". Le candidat du parti de Marine Le Pen défend aussi le lancement d'"études épidémiologiques":

"J'ai rencontré des éleveurs, des agriculteurs, des gens qui ont du bétail et m'ont montré l'état de leur troupeau parce que des éoliennes étaient implantées à deux kilomètres. Des vaches qui sont maigres, qui ne donnent plus de lait et il y a une coïncidence avec la présence de l'éolienne deux ans avant."

Un "déni climatique"

De son côté, Karima Delli (union de la gauche) a été la seule sur le plateau à soutenir l'installation d'éoliennes. Elle a accusé ses adversaires du soir de "déni climatique" et proposé un "mix énergétique".

Après le vote du premier tour des élections régionales dans les Hauts-de-France, la liste menée par Xavier Bertrand (DVD/LR/UDI) est arrivée en tête dans la région, avec 41,39% des voix, selon les résultats définitifs. Elle devance la liste de Sébastien Chenu (RN), avec 24,38% des suffrages. Derrière ces deux listes se trouve celle conduite par la candidate écologiste Karima Delli (union de la gauche) avec 18,99% des voix.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles