Dans les Hauts-de-France, un mini-bus itinérant aide les femmes en difficulté

C'est un mini-bus associatif peint en jaune qui se déplace partout dans la région des Hauts-de-France à la rencontre des femmes en difficulté. Le "Nina et Simone", le nom de ce véhicule, est piloté par des membres d'associations qui luttent pour les droits des femmes. Une écoute et des conseils en matière de droit sur l'égalité, la sexualité ou le travail sont dispensés par les équipes du "Nina Simone". "Quand on rencontre des difficultés, il y a très souvent cette culpabilité qui s'installe et c'est difficile de faire des démarches vers les associations ou les services publics pour accéder à ses droits", raconte au volant Eya Duriez, de l'association Solidarité femmes accueil. Cette cellule itinérante a été mise en place après la hausse des violences conjugales lors du premier confinement. C'est une expérience menée pour le moment uniquement dans les Hauts-de-France. Sur le terrain, les membres de l'équipe observent un vrai besoin. "On a des personnes qui viennent pour leur fille, pour leur mère, pour leurs collègues. C'est pour tout le monde", dit Hindati Simpara, directrice déléguée aux droits des femmes et à l'égalité en région Hauts-de-France.