Quelle est la hauteur des montagnes sur les étoiles à neutrons ?

·2 min de lecture

De nouveaux modèles montrent que les plus hautes montagnes des étoiles à neutrons sont en réalité minuscules en raison de l'énorme gravité de ses objets ultradenses.

Les étoiles à neutrons font partie des astres les plus exotiques du cosmos et sont composées presque exclusivement de neutrons, ces particules subatomiques qui constituent avec les protons le noyau des atomes.

Attraction forte

Ces objets constituent la dernière étape de l'évolution de nombreuses étoiles massives après leur explosion en supernova. Elles représentent une forme très concentrée de la matière : la masse d'une étoile à neutrons varie entre 1,4 et 3 fois celle du Soleil, pour une taille n'excédant pas quelques dizaines de kilomètres de rayon. En raison de leur compacité, les étoiles à neutrons possèdent une énorme attraction gravitationnelle : elle est environ un milliard de fois plus forte que celle de la Terre. Difficile donc d’y voir des montagnes, toutes les caractéristiques de surface étant normalement réduites à de minuscules dimensions faisant des étoiles à neutrons des sphères quasi parfaites. Même si leur taille est infime, des reliefs sont quand même appelés “montagnes” et de précédentes études estimaient que leur taille ne devait pas dépasser quelques centimètres. Elles avaient faux : ces structures sont encore plus petites que cela !

Quelques millimètres !

Lors d’un meeting de la Royal Astronomical Society de Londres qui s’est tenu le 18 juillet 2021, une équipe dirigée par Fabian Gittins, de l'Université de Southampton, a présenté de nouveaux résultats. Les chercheurs ont utilisé des modélisations informatiques pour construire des étoiles à neutrons réalistes et les soumettre à une gamme de forces mathématiques afin d'identifier comment leurs reliefs se forment. L'équipe a également étudié le rôle de la matière nucléaire ultra-dense dans le soutien de ces montagnes et a découvert que les plus grandes produites ne pouvaient mesurer qu'une fraction de millimètre de haut. Elles sont donc cent fois plus petites que les estimations précédentes.

"Ces résultats montrent à quel point les étoiles à neutrons sont vraiment des objets remarquablement sp[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles