Hautes-Pyrénées : les cyclistes retrouvent le col du Tourmalet

Des conditions idéales : grand soleil, température clémente et peu de voitures. Les cyclistes grimacent dans l’ascension du Tourmalet, la reprise est rude après deux mois d’arrêt. "On regrette vite la surcharge pondérale prise pendant le confinement", avoue un cycliste. Mais les sourires reviennent vite au sommet avec la joie de retrouver l’effort physique au milieu de vastes paysages, entre pentes verdoyantes et cimes enneigées. Des règles sanitaires strictes "On n’avait pas ce plaisir de pouvoir se retrouver à l’air libre, et d’y être aujourd’hui, c’est vraiment agréable. On a des bons week-ends, donc il faut en profiter. On a la météo qui est là, on sort, on a besoin de sortir", se réjouit un autre. Les règles sanitaires s’appliquent aussi aux cyclistes : peloton interdit, et au contraire une distance de sécurité de 10 mètres entre chaque vélo. Les pentes impitoyables du Tourmalet aident au respect de la distanciation.