Hautes-Alpes : une saison blanche pour les stations de ski

En raison de la fermeture des remontées mécaniques, les stations de ski ont été obligées de s’adapter cette saison. “Raquette chamallow, raquette igloo… on a fait de nouveaux trucs qu’on ne faisait plus, mais quand il manque tous les cours de ski alpin, il est évident que le bilan est catastrophique”, explique Jojo Perier, moniteur de ski. Alors que la fin de saison a sonné, c’est une année noire qui s’est écoulée pour les professionnels de la montagne à Vars, dans les Hautes-Alpes. Un manque de 100 millions d’euros Malgré les efforts de communication et d’animation, l’arrêt des remontées mécaniques a plombé la fréquentation, et le manque à gagner de la station est estimé à 100 millions d’euros. Vars a oscillé entre 15 et 20 % de fréquentation depuis le mois de décembre. Les professionnels attendent désormais le montant des aides qui vont leur être allouées, mais le territoire redoute des conséquences économiques sur le long terme.