Haute-Vienne: le corps d'un homme disparu en 2013 retrouvé dans sa maison, sa femme avoue l'avoir enterré

Cette femme a expliqué l'avoir retrouvé mort un matin, puis l'avoir enterré, prise de panique. Une enquête a été ouverte pour "atteinte à la dignité d'un cadavre".

Une découverte qui met fin à dix ans de questions sur la disparition d'un habitant d'Oradour-sur-Glane, dans la Haute-Vienne. Les gendarmes ont retrouvé mardi le cadavre d'un homme d'une soixantaine d'années qui n'avait plus donné signe de vie depuis 2013, rapportait France 3 mercredi. Il était enterré dans sa propre maison.

Selon nos confrères, sa compagne, entendue par les gendarmes à la suite de cette découverte, a fini par déclarer cette semaine qu'elle avait elle-même enterré le corps de son conjoint après l'avoir retrouvé mort, un matin. Prise de panique, ne sachant pas vers qui se tourner, elle aurait donc pris la décision d'enfouir le corps dans la serre qu'ils possédaient.

À l'époque de sa disparition, elle avait prétendu que son compagnon avait simplement quitté le domicile familial, en décembre 2012. Après ses aveux, une enquête a été ouverte pour "atteinte à la dignité d'un cadavre", rapportent nos confrères. Les enquêteurs doivent maintenant de vérifier si l'origine de la mort n'est pas intentionnelle. La femme a été déférée devant un juge mercredi.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - A la recherche des soldats allemands disparus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles