Haute-Savoie : un professeur de 36 ans accusé de viols après une relation avec une élève de 14 ans

Haute-Savoie : un professeur de 36 ans accusé de viols après une relation avec une élève de 14 ans
Haute-Savoie : un professeur de 36 ans accusé de viols après une relation avec une élève de 14 ans

À Annecy, un professeur d'un collège privé sera bientôt jugé pour viols sur mineur de moins de 15 ans, après une relation avec l'une de ses élèves.

Le parquet d'Annecy a tranché : un professeur de littérature, de latin et de grec d'un collège privé d'Annecy, en Haute-Savoie, est poursuivi pour viols sur mineur de moins de 15 ans. Ce qui est reproché à l'homme ? Des relations sexuelles avec l'une de ses élèves, qui était alors âgé de 14 ans, et lui de 36.

Une relation nouée pendant le deuxième confinement, à la fin de l'année 2020. Selon La Provence, qui approfondit une information de l'Essor savoyard, le professeur et son élève auraient alors débuté des échanges de "haute teneur intellectuelle" par mails. Tout cela se conclut par le début d'une relation amoureuse, et des relations sexuelles, entre le 1er juillet et le 6 septembre 2021. C'est à ce moment-là que les parents de l'adolescente tombent sur les échanges de leur fille avec son professeur. Une plainte est déposée, une information judiciaire ouverte.

Incarcéré puis remis en liberté

Pour la procureure d'Annecy, qui a auditionné les deux protagonistes, cette relation "pouvait donner l'impression d'un consentement", mais celui-ci est "considéré comme nécessairement vicié" dans le cadre de la loi du 21 avril 2021, qui vise à protéger les mineurs de l'inceste ainsi que des crimes et délits sexuels. La magistrate donne ses explications : "Sous l'empire de cette nouvelle loi, il y a viol dès lors que le mineur a moins de 15 ans et qu'il y a une différence d’âge de plus de 10 ans. La question du consentement ne se pose plus. Il y a une présomption de non-consentement".

Le professeur, qui ne nie pas les faits, a été emprisonné au début de l'affaire, avant d'être remis en liberté, sous contrôle judiciaire. Suspendu de son poste dès le mois de septembre 2021, l'homme incriminé attend la date de son procès, qui n'a pas encore été fixée. Il risque 20 ans de réclusion criminelle.

VIDÉO - Sofiane Bennacer : Le compagnon de Valeria Bruni-Tedeschi mis en examen pour viols et violences sur plusieurs ex-compagnes