Haute-Savoie: des lettres anonymes accusent un homme de pédophilie, ce dernier porte plainte

Une boîte aux lettres. (Photo d'illustration) - PHILIPPE HUGUEN / AFP
Une boîte aux lettres. (Photo d'illustration) - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Les courriers arrivent depuis cinq jours dans les boîtes aux lettres de plusieurs établissements d'Arâches-la-Frasse, en Haute-Savoie. La mairie, l'école, l'office du tourisme ou encore la crèche sont depuis le 15 juin les destinataires de lettres anonymes accusant, à tort, un habitant de la commune d'être un pédophile. L'affaire est telle que le parquet de Bonneville a dû réagir, ce lundi, dans un communiqué.

Le corbeau, non identifié à ce jour, assure que l'homme visé a déjà été condamné par la justice pour les faits qu'il dénonce. Faux, comme a tenu à rectifier Karline Bouisset, la procureure de Bonneville.

"Contrairement à ce qui est indiqué dans ces courriers diffamatoires, l'intéressé est totalement inconnu de la Justice et des forces de l’ordre, n’ayant jamais fait l’objet d’aucune condamnation ni même d’aucune mise en cause pour quelque infraction que ce soit", écrit-elle ce lundi.

Une enquête en cours pour identifier l'auteur

L'individu ciblé par les lettres a porté plainte en gendarmerie pour diffamation. Une enquête est en cours pour identifier l'auteur des courriers, annonce le parquet.

"Les conséquences de telles accusations mensongères sont lourdes pour la victime et sa famille", écrit la magistrate, précisant que "tout sera mis en œuvre pour identifier et poursuivre la personne" se dissimulant derrière les lettres.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles