En Haute-Savoie, le festival "Mont-Blanc d'humour" mise sur une diffusion numérique en live

Après une édition 2020 annulée, pas question cette année de reporter une nouvelle fois ce festival. Portés par la multiplication des spectacles en streaming, les organisateurs ont opté pour un show entièrement virtuel. Une vraie captation avec un réalisateur et plusieurs caméras. Un vrai défi logistique et technique. Une manière également pour les spectateurs d’aider le monde de la culture, touché de plein fouet par la crise sanitaire. "Pour voir tout le festival pendant une semaine, c’est 60 euros. Ce n'est quand même pas très cher et c’est un vrai soutien à la culture. La collectivité, les artistes, tout le monde participe", explique Jean-Marc Peillex, le maire de Saint-Gervais-les-Bains. Un format inédit Les spectateurs pourront suivre les sketchs de leurs artistes préférés depuis chez eux sur leur smartphone ou leur écran d’ordinateur. En six jours, 17 artistes vont se produire sur scène. Des artistes confirmés mais aussi des jeunes talents. Premier à ouvrir le bal après huit mois sans jouer, l'humoriste Ben va présenter pour la première fois son nouveau spectacle à distance. Un vrai bonheur pour l’artiste : "C’est fantastique, il y avait plus de direct à la télé et voir internet réinventer le direct, c’est génial". À ne pas rater, la soirée de clôture le vendredi 26 mars animée par Cartman. Festival Mont-Blanc d'humour, jusqu'au 26 mars, à suivre sur la plate-forme Blenzik.com.