Haute-Savoie : une factrice et son conjoint soupçonnés d'avoir dérobé des cartes bancaires et des chéquiers

Une factrice et son compagnon accusés d'avoir détourné plus de 130 000 euros (Photo : FRED TANNEAU/AFP via Getty Images) (AFP via Getty Images)

Au total, le couple aurait amassé pas moins de 133 000 euros en utilisant des chéquiers et cartes bancaires volés dans des boites aux lettres.

Elle aurait profité sans vergogne de sa fonction pour dérober d'importantes sommes d'argents à des inconnus. Une jeune femme exerçant la profession de factrice et son conjoint ont été arrêtés en Haute-Savoie le 14 décembre dernier, puis placés en détention, pour des soupçons de vols répétés de cartes bancaires et de chéquiers envoyés par courrier.

Prolifération de plaintes au sujet de "retraits frauduleux"

Comme l'explique La Provence, la gendarmerie s'est retrouvée sur la piste des deux suspects en opérant des "rapprochements entre différentes plaintes déposées dans le courant du printemps" dans le département. La plupart de ces plaintes concernaient des "retraits frauduleux effectués à l'aide de cartes bancaires devant leur être distribuées par courrier mais qu’ils n’avaient jamais reçues".

En menant leurs investigations, les enquêteurs ont remarqué que la plupart des victimes habitaient dans la même zone, proche de la frontière suisse. Une zone correspondant par ailleurs presque parfaitement à celle couverte par la tournée quotidienne d'une factrice âgée de 34 ans...

Un préjudice total estimé à 133 000 euros

L'enquête s'est poursuivie et les gendarmes ont rassemblé suffisamment de preuves pour arrêter la jeune femme et son compagnon, âgé de 26 ans. Au total, les deux complices auraient amassé la somme faramineuse de 133 000 euros en utilisant des chèques et des cartes bancaires que l'employée de La Poste avait prélevé du courrier dont elle avait la charge.

La Provence ne précise pas si les deux suspects ont reconnu les faits au cours de leur garde à vue, mais indique que ces derniers ont ensuite été mis en examen, notamment pour "vols commis par une personne chargée d'une mission de service public" et pour "escroqueries". Le quotidien régional ajoute que la factrice et son compagnon ont été placés en détention provisoire en attendant de passer devant la justice.

VIDÉO - Arnaques : des escrocs se font passer pour votre région ou votre département