Après une nuit dans un refuge, Macron visite la Mer de Glace pour parler climat

1 / 2

Après une nuit dans un refuge, Macron visite la Mer de Glace pour parler climat

Emmanuel Macron est arrivé mercredi soir à Chamonix pour une nuit en altitude et une visite de la Mer de Glace ce jeudi, afin de promouvoir des mesures en faveur de l'écologie et de la biodiversité, thèmes qui seront au cœur des prochaines échéances électorales.

Comme il l'a dit à sa majorité mardi soir, le chef de l'État veut faire de l'écologie l'une des priorités de sa fin de quinquennat, engluée depuis des semaines dans la réforme des retraites. 

Une nuit à 2000 mètres d'altitude

Pour ouvrir ce nouveau chapitre, Emmanuel Macron a présidé mercredi midi à l'Elysée un Conseil de défense écologique. À la sortie, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, a confirmé une extension des parcs naturels et des mesures d'adaptation aux inondations. 

L'État s'engage en outre à des pratiques éco-responsables: forfait de 200 euros par an pour inciter les fonctionnaires au vélo ou au covoiturage, arrêt des achats d'objets en plastique à usage unique, parkings à vélos et bornes électriques sur ses sites. Le Conseil a également annoncé la création d'une aire protégée du site du Mont-Blanc d'ici la fin de l'année. Des mesures que les associations écologistes ont globalement jugé encore insuffisantes.

C'est pour donner plus de poids aux mesures de protection du Mont-Blanc et promouvoir l'action du nouvel Office français de la biodiversité, lancé en janvier, que le chef de l'État a décidé de passer un jour et demi dans...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi