Haute-Savoie: une caissière victime d'insultes racistes, Carrefour annonce porter plainte

·2 min de lecture
Une caissière d'un magasin Carrefour d'Annemasse (Haute-Savoie) a été victime d'insultes racistes, le 3 juin 2021 (photo d'illustration). - AFP
Une caissière d'un magasin Carrefour d'Annemasse (Haute-Savoie) a été victime d'insultes racistes, le 3 juin 2021 (photo d'illustration). - AFP

Une vidéo postée vendredi sur le réseau social Twitter présente une scène dans un supermarché Carrefour, où l'on peut voir et entendre une femme s'en prendre à une caissière noire, et déverser un flot d'insultes violentes, dont plusieurs racistes: "sale négresse, sale noire", lance-t-elle, ajoutant "il n'y a que les noirs pour faire ça".

Cette altercation s'est déroulée dans un magasin d'Annemasse (Haute-Savoie) jeudi, précise France Bleu Pays de Savoie. Une plainte a été déposée par la victime dès vendredi, et "une enquête a été ouverte le même jour au commissariat d'Annemasse. Les investigations, visant à identifier et auditionner l'auteur des propos, sont en cours", a déclaré le procureur de la République de Thonon-les-Bains à la radio.

"Solidarité avec notre collègue injuriée", a tweeté ce vendredi, le groupe Carrefour qui a pris la défense de l'employée, qualifiant les propos tenus de "racistes" et "d'inacceptables". "Nous les condamnons très fermement et portons plainte. Les équipes du magasin sont aux côtés de notre collaboratrice", est-il également écrit.

Le patron du groupe Carrefour France a également posté un message de soutien, assurant avoir contacté la caissière "pour lui témoigner mon soutien et celui du Groupe Carrefour. Je ne tolèrerai jamais que de tels propos soient tenus dans nos magasins".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une longue altercation

La vidéo ne montre en réalité que la fin de l'altercation, qui a duré une trentaine de minutes, selon des informations du Dauphiné Libéré. Le quotidien explique que la querelle a débuté après qu'une caissière a demandé à une femme de payer ce qu'elle devait, ayant, semble-t-il, constaté un vol à l'étalage.

"La dame avait une dizaine d'articles, elle n'en a scanné que cinq", affirme à BFMTV Mansour, le beau-fils de la caissière. Ma belle-mère lui a fait comprendre qu'il manquait de articles à scanner. Son enfant lui a dit qu'elle avait oublié de scanner le ballon en dessous de la poussette."

L'internaute ayant posté la première vidéo vendredi a posté, ce samedi, une deuxième vidéo. Il s'agirait, selon ses dires, d'une réponse vocale de la cliente qui profère les insultes racistes dans la vidéo. Elle y déclare n'avoir rien volé dans le magasin, mais aussi que c'est la caissière qui l'a dans un premier temps attaquée avec des propos racistes. Elle assure également que malgré les propos, clairement racistes, qu'elle prononce dans la vidéo, elle-même n'est pas raciste.

L'enquête en cours doit permettre de clarifier le contexte de cette altercation.

En attendant, le maire d'Annemasse Christian Dupessey a lancé un "appel au calme sur les réseaux sociaux" concernant cette histoire. Il dit également sa "ferme et totale condamnation des propos racistes rapportés" dans la vidéo. "Nous serons aux côtés de la victime qui porte plainte. Et la justice condamnera".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles