Haute-Saône : il incite sa compagne à se suicider pour qu'elle lui prouve son amour

·1 min de lecture
Les policiers de Vesoul ont interpellé un homme de 47 ans suite à la plainte de sa conjointe pour "incitation au suicide", lundi 10 janvier. (Photo d'illustration : Getty Images) (Getty Images)

Un habitant de Vesoul a été interpellé et devra comparaître devant le tribunal correctionnel de la Haute-Saône pour avoir incité sa compagne au suicide.

Une femme a déposé plainte pour "incitation au suicide" après que son conjoint l'a encouragée à mettre fin à ses jours comme "preuve d'amour", rapporte L'Est Républicain. Les policiers de Vesoul (Haute-Saône) ont interpellé l'individu, lundi 10 janvier. Le mis en cause, un homme de 47 ans, a ensuite été placé en garde à vue.

La victime a fait part aux enquêteurs des pressions psychologiques qu'elle aurait subies. Des faits qui l'auraient conduite à l'hôpital. Elle aurait ainsi ingéré 80 cachets de somnifères pour mettre fin à ses jours.

Suite à son hospitalisation, son conjoint lui aurait demandé de se suicider "si elle l’aimait, pour rejoindre des amis morts", insistant sur le fait que ce geste était "comme une preuve d'amour", détaille la police de la Haute-Saône dans un post Facebook.

Des armes saisies

En faisant une perquisition au domicile du mis en cause, les enquêteurs ont découvert des faux billets et plusieurs armes de catégories B6, B7, C et D (sabres, couteaux, carabines à plomb). Les armes saisies ont été détruites.

Le quadragénaire devra comparaître devant le tribunal correctionnel de la Haute-Saône.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles