Haute-Loire : un rescapé de la Shoah lègue toute sa fortune au village où il avait trouvé refuge

·1 min de lecture

On peut sans doute parler d'un don du ciel. La mairie du Chambon-sur-Lignon, ce village de Haute-Loire mondialement connu pour avoir caché plus de 2.500 Juifs durant la Seconde Guerre mondiale, vient de recevoir un legs d'un montant de presque 2 millions d'euros. Le donateur ? Un homme, décédé en décembre 2020 à l'âge de 90 ans, juif autrichien et qui, lui aussi, avait trouvé refuge dans le village auvergnat avec sa famille dans les années 1940, après avoir fui son pays annexé par l'Allemagne nazie. Un cadeau inespéré pour la mairie qui cherche à savoir quelle a été la vie de son mystérieux bienfaiteur.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

"En remerciement de l'aide que m'ont apporté les habitants"

Il y a un mois, la mairie du Chambon a appris par un notaire qu'un homme, Erich Schwam, décédé quelques jours plus tôt, lui lègue toute sa fortune, à savoir 2 millions d'euros. "Une somme énorme mais très peu d'explications", raconte Denise Vallat, adjointe à la mairie, au micro d'Europe 1. "Dans son testament, il ne s'étend pas beaucoup en disant : 'en remerciement de l'aide que m'ont apportée les habitants du Chambon dans le domaine éducatif', donc c'était très très vague".

Commence alors pour Denise Vallat une véritable enquête. Erich Schwam, juif autrichien, est arrivé au Chambon en 1943, avec son père et sa mère, fuyant leur pays annexé par l'Allemagne. Hébergé dans plusieurs familles, il restera six ans au village. "Il a d'abord fréquenté l'éc...


Lire la suite sur Europe1