Haute-Garonne : une équipe entière d'infirmiers en arrêt maladie

Des mesures qui ne suffisent pas. Malgré les réformes proposées par le gouvernement pour mettre fin à la crise de l'hôpital public, les personnels soignants sont déçus. 268 services d'urgence sont encore mobilisés en dépit du plan proposé par le gouvernement. Parmi eux : les urgences de Saint-Gaudens, en Haute-Garonne, fermées jusqu’à nouvel ordre.

"C’est quelque chose de difficile à supporter" Une équipe entière d’infirmiers était en arrêt maladie, tous épuisés. Vendredi 29 novembre, le service ne fonctionnait que partiellement. Gisèle Manadé, infirmière aux urgences, dénonce une "situation insupportable". "J'étais en arrêt maladie ce week-end. On se sent dépassé. On a le sentiment de mal faire notre travail, c'est quelque chose de difficile à supporter", regrette-t-elle. Certains jours, une seule infirmière ou un seul infirmier peut avoir en charge 35 patients, ses collègues étant à l’extérieur pour des secours d’urgence.