Haute fonction publique : le plan de Macron pour l'égalité des chances

·1 min de lecture

Il faut bâtir de nouveaux modèles. Voilà ce qu'a promis Emmanuel Macron, jeudi matin, en déplacement à Nantes. L'objectif très concret du chef de l'Etat est d'aider les jeunes issus des milieux modestes à devenir fonctionnaires ou hauts fonctionnaires. Pour cela, le président de la République a confirmé la création, par exemple, de 1.000 places supplémentaires de prépa pour les futurs agents publics. Ces jeunes recevront une bourse de 4.000 euros et auront la possibilité d'accéder ensuite aux grandes écoles de l'administration sur des quotas dédiés. Les promos de l'ENA vont, par exemple, être augmentés de six places réservées à ces jeunes.

>> L'EDITO POLITIQUE - Que retiendra-t-on du quinquennat d'Emmanuel Macron ?

Le chef de l'Etat, accompagné de la ministre de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, est arrivé vers 11 heures à l'Institut régional d'administration (IRA) de Nantes, pour un échange avec des élèves fonctionnaires, des élèves de classe préparatoire intégrée à l'IRA, ainsi que des lycéens.

Macron veut "casser l'autocensure" en bâtissant des "modèles"

"Vous avez un rôle très important, parce que [l'égalité des chances] ça ne marche que par des modèles. La meilleure manière, au-delà de la transparence, de casser l'autocensure, c'est de bâtir des modèles", a déclaré Emmanuel Macron. "L'idée, c'est de dire qu'en faisant réussir certaines et certains, on montre à d'autres, qui sont dans leur famille, qui viennent de leur quartier, qu'ils peuvent se projeter ...


Lire la suite sur Europe1