Haute couture printemps-été 2021 : pour Fendi, Kim Jones s'inspire du Bloomsbury, groupe littéraire et artistique anglais du début du XXe siècle

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

C'est au palais de la Bourse à Paris que la maison romaine Fendi a dévoilé le 27 janvier 2021 la collection haute couture printemps-été 2021 de son nouveau directeur artistique, Kim Jones, entre romantisme british et grandeur italienne.

Un défilé en direct, sans public et très attendu par les observateurs de la mode, curieux de découvrir ce que le prodige anglais nommé en septembre 2020 pour reprendre le flambeau de Karl Lagerfeld avec Silvia Venturini Fendi, allait faire de l'héritage de la griffe.

Sa première collection féminine

Après avoir passé sept ans à la direction artistique des collections masculines de Louis Vuitton, appelé il y a deux ans chez Dior Homme dont il dirige encore les collections, c'est la première fois que le designer anglais dessine pour la femme. Reconnu pour avoir su introduire les codes du streetwear dans l'univers du luxe, le défi est d'autant plus grand qu'il débute ici avec une collection de haute couture, parangon de la sophistication et des métiers d'arts de la mode.

C'est dans le coeur du Sussex (sud de l'Angleterre), où il a passé une partie de son enfance, que Kim Jones est allé (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi