Haute couture printemps-été 2021 : Stéphane Rolland s'inspire d'un tableau de Diego Velázquez et des sculptures de Manolo Valdés

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

D'une allure royale, la mannequin espagnole Nieves Alvarez avance en robe de mariée, telle une ménine de Vélasquez : Stéphane Rolland s'évade vers l'âge d'or de l'Espagne. Ce pays "occupe mon coeur et mon esprit depuis très longtemps (...) Je voulais faire une collection inspirée par les années d'or de l'Espagne, c'est tellement riche d'histoire", déclare le couturier français lors du tournage du film destiné à présenter sa collection haute couture printemps-été 2021.

La robe de mariée est traditionnellement le look de la fin de chaque défilé haute couture mais on en voit peu dans les présentations faites en ligne par les maisons qui présentent, virtuellement, leur collection printemps-été 2021.

"Certaines tenues sont comme des sculptures"

"Dans une période comme celle-ci, il est important de ne jamais oublier cette part de rêve et de transporter des gens vers un univers beau, riche en histoire et en innovation aussi", souligne Stéphane Rolland. Pour le couturier, cette collection est partie de la relation entre Les Ménines - connu aussi sous le nom de La Famille de Philippe IV, tableau de Diego Vélasquez peint en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi