Publicité

Les spérartistes du Haut-Karabakh négocient un retrait et rendent des armes

Les séparatistes arméniens du Haut-Karabakh ont indiqué que des négociations étaient en cours avec l'Azerbaïdjan pour le retrait des troupes.  - Credit:KAREN MINASYAN / AFP
Les séparatistes arméniens du Haut-Karabakh ont indiqué que des négociations étaient en cours avec l'Azerbaïdjan pour le retrait des troupes. - Credit:KAREN MINASYAN / AFP

Les séparatistes du Nagorny Karabakh ont annoncé vendredi négocier avec l'Azerbaïdjan le retrait de leurs troupes de cette région en majorité peuplée d'Arméniens, confrontée à une situation d'urgence humanitaire deux jours après la conclusion d'un cessez-le-feu avec Bakou. « Des négociations sont en cours avec la partie azerbaïdjanaise sous les auspices des soldats de maintien de la paix russes », ont fait savoir les autorités de ce territoire sécessionniste, qui ont capitulé mercredi après une offensive éclair des forces azerbaïdjanaises.

Cela doit permettre d'« organiser le processus de retrait des troupes et assurer le retour dans leurs foyers des citoyens déplacés par l'agression militaire », ont-elles poursuivi dans un communiqué. Les parties discutent également de « la procédure d'entrée et de sortie des citoyens » de cette région, ont ajouté les séparatistes.

6 blindés et 800 armes déposés

Les séparatistes ont rendu 6 blindés et plus de 800 armes légères et des munitions, a annoncé vendredi le contingent de la paix russe. « Conformément aux accords de cessation des hostilités, les formations armées du Karabakh ont commencé à remettre leurs armes et équipements militaires sous le contrôle des forces russes de maintien de la paix. Au 22 septembre, 6 véhicules blindés, plus de 800 armes légères et antichars et environ 5 000 munitions avaient été remis », a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

L'Allemagne a appelé vendredi au nécessa [...] Lire la suite