Haut-Karabakh : Macron appelle à cesser immédiatement les hostilités

·1 min de lecture
HAUT-KARABAKH : MACRON APPELLE À CESSER IMMÉDIATEMENT LES HOSTILITÉS
HAUT-KARABAKH : MACRON APPELLE À CESSER IMMÉDIATEMENT LES HOSTILITÉS

PARIS (Reuters) - Le président français Emmanuel Macron s'est entretenu avec les dirigeants de l'Arménie et de l'Azerbaïdjan et appelle "fermement" à une cessation immédiate des hostilités dans la région du Haut-Karabakh, a annoncé l'Elysée dimanche soir.

Au moins 16 militaires et des civils ont été tués dimanche dans des affrontements dans le Haut-Karabakh, une région séparatiste située à l'intérieur de l'Azerbaïdjan mais dirigée par des Arméniens d'origine.

Emmanuel Macron s'est entretenu avec le Premier ministre arménien Nikol Pachinian, puis avec le président de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliev, exprimant "sa vive préoccupation à la suite de l'offensive armée", a fait savoir l'Elysée.

"Chacun connaît la proximité de la France avec le peuple arménien. Il doit retrouver la paix au plus vite. La France sera toujours à ses côtés", a ajouté la présidence de la république française.

"La France est prête à prendre toutes ses responsabilités en tant que co-présidente du groupe de Minsk (chargé de la médiation entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, NDLR). Le président de la République a appelé fermement à la cessation immédiate des hostilités et dit sa disponibilité à contribuer à un règlement pacifique et durable de la question du Haut-Karabakh."

(Elizabeth Pineau et Benjamin Mallet)