Haut-Karabakh : ce que l'on sait de l'accord de fin des hostilités signé entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan

franceinfo
·1 min de lecture

Fin de la guerre entre les deux républiques du Caucase ? L'Arménie, l'Azerbaïdjan et la Russie ont annoncé, mardi 10 novembre, avoir signé un accord pour mettre fin au conflit armé dans le Haut-Karabakh. Cet accord entérine les gains territoriaux de l'Azerbaïdjan contre la république séparatiste du Haut-Karabakh alliée à l'Arménie.

Selon le président russe Vladimir Poutine, les belligérants gardent "les positions qu'ils occupent", ce qui consacre des gains de territoires importants pour Bakou. Voici ce qu'il faut retenir de cet accord.

>> L'article à lire pour mieux comprendre le conflit dans le Haut-Karabakh

Une défaite militaire pour l'Arménie

Le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, a été le premier à annoncer la nouvelle, dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 novembre, sur son compte Facebook.

"Chers compatriotes, (...) j'ai personnellement pris une décision très dure pour moi et pour nous tous. J'ai signé une déclaration sur la fin de la guerre du Karabakh avec les présidents russe et azerbaïdjanais à partir de 1 heure [du matin, le 10 novembre]."

Le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian

sur son compte Facebook

"J'ai pris cette décision à la suite d'une analyse approfondie de la situation militaire", a-t-il précisé sur son compte Facebook. L'accord conclu entérine (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi